Belle rentrée les bambins !

Publié le 31 Août 2016

Bonjour,

Demain, c'est la rentrée des classes pour tout les enfants scolarisés.

Demain, des enfants vont découvrir l'école pour la première fois.

Demain, certain-e-s vont apprécier, après le départ peut-être douloureux de leur(s ) parent(s), leur première journée de classe, ainsi que les suivantes. Parce qu'ils-elles ont la maturité intellectuelle et affective pour cela, parce qu'ils-elles portent en eux les ressources suffisantes pour bien vivre cette nouvelle expérience.

Demain, pour d'autres, ce sera sans doute plus difficile et cela prendra plus ou moins de temps.

Pratiquement tout les enfants auront beaucoup entendu parler de l'école ces dernières semaines. Les adultes auront mis beaucoup de soin à présenter cette nouvelle expérience comme positive, signe que l'enfant grandit. Ils auront expliqué comment la journée va se passer, les copains, les copines, les jeux et toutes ces choses merveilleuses qu'ils pourront faire !

Cependant, et bien que tout ces mots prennent leur source dans les meilleures intentions du monde, peu d'entre nous auront sans doute pensé à demander à l'enfant ce que lui en pense, comment il vit l'approche de cette nouvelle étape de sa vie, ou tout simplement s'il a envie d'aller à l'école...

Pourtant, il est intéressant de connaître le ressenti personnel de l'enfant. Cela lui permet de se sentir écouté, et reconnu en tant qu'individu capable d'avoir un avis, des émotions, même petit.

Ainsi, nous pourrons mettre des mots sur ce qui traverse l'enfant à l'approche de la rentrée. Nous pourrons éventuellement le rassurer si besoin (mais pas trop, car cela peut vouloir dire que ça va être très difficile !), ou nous rassurer nous-même (lorsque l'enfant vit bien la perspective d'entrer à l'école). Dans tous les cas, cela est une occasion de discuter et de partager de manière authentique, avec l'enfant.

Malgré tout, cet échange ne garantit pas que la rentrée se passe sous les meilleurs auspices... En effet, il y a presque toujours un décalage entre ce qu'imagine l'enfant (notamment avec tout ce qu'on lui a raconté) et la réalité.( D'ailleurs, il en est de même pour nous adultes, lorsque nous devons affronter une nouvelle expérience).

"Tu verras, ta maitresse elle sera super gentille et t'auras plein de copains et copines..." Oui, mais finalement, il ne la trouve pas si gentille que ça la maitresse, et ces enfants, il ne les connait pas, ce ne sont pas des copains, ni des copines !

D'autre part, si nous essayons d'imaginer ce que représente les premiers jours d’école pour un enfant de 3 ans, on comprend mieux pourquoi c'est aussi difficile pour certain-e-s : être toute la journée avec beaucoup d'autres enfants, ne pas forcément se comprendre (ils-elles n'ont pas tous-tes le même niveaux de langage), se faire bousculer, le bruit, les contraintes de la vie en collectivité, partager, écouter les consignes, faire certaines choses à certains moments mais pas à d'autres, la notion du temps, la perte des repères familiers et/ou habituels, etc, en y ajoutant la fatigue, et souvent la difficulté de se séparer.

Ainsi, pour nous adultes, ce sont autant de facteurs à avoir en tête afin d'accompagner au mieux cette nouvelle étape.

Des mots simples, des questions ouvertes (c'est-à dire auxquelles on ne répond pas par oui ou par non, mais qui, par exemple, commencent par "qu'est ce que...", "comment...", etc) centrées sur ce que vit réellement l'enfant, adaptées à son niveau de compréhension, seront un soutien précieux pour ces petit-e-s qui traversent douloureusement cette rentrée.

Progressivement, lorsque certaines conditions sont réunies, de nouveaux repères vont se mettre en place, l'enfant va acquérir de nouvelles compétences sociales et intellectuelles et pouvoir ainsi aborder sa scolarité plus sereinement.

L'équipe du RAM souhaite une excellente rentrée à tout les bambins qu'elle a croisé en atelier d'éveil, sur Issoire ou sur les ateliers extérieurs, mais aussi aux adultes qui vont les accompagner dans cette nouvelle expérience.

Belle soirée.

Ci-dessous, des exemples de questions pour susciter la discussion avec les enfants au retour de l'école.

Rédigé par ram issoire communauté

Publié dans #pedagogie, #ca peut vous interesser

Commenter cet article