Ecrans et jeunes enfants...ATTENTION !!! Une médecin de PMI lance l'alerte !

Publié le 4 Juillet 2017

Bonjour,

 

Ci-dessous, un article assorti d'une vidéo (en bas de l'article), qui nous sont transmis par notre collègue animatrice du RAM de La Gauthière à Clermont-Ferrand (que nous remercions au passage).

L'une de ses stagiaires, éducatrice de jeunes enfants, qui rédige un mémoire à propos de la prévention et des risques liés aux écrans, a déniché ce lien, et notre collègue le partage avec nous.

 

A notre tour, nous avons souhaité partager ce document, qui s'adresse tant aux familles qu'aux professionnel.le.s de l'enfance.

 

Dans une vidéo d'environ 20mn, une médecin de PMI s'exprime très clairement sur les dangers liés à la surexposition aux écrans des jeunes enfants .

 

Elle fait notamment le constat de l'explosion de troubles autistiques chez ces derniers, mais aussi de troubles du comportement, de retard de développement. 

Ces troubles sont repérés en consultation de PMI, et très souvent par les enseignants de maternelle.

 

Elle invite à comptabiliser le plus honnêtement possible, les heures pendant lesquelles les petits sont placés, que ce soit de manière passive ou active devant un écran :

  • Téléphone portable (souvent celui des parents et/ou des frères et soeurs)
  •  Télévision (quand est-elle allumée, combien de temps dans la journée...)
  • Consoles en tout genre : Wii, Playsation, Nintendo DS (souvent utilisées par les ainé.e.s...), etc.
  • Ordinateurs et tablettes.
  • Consoles ou ordinateurs "éducatifs" pour enfant/bébé.

 

Or, les enfants en proie aux difficultés énoncées ci-dessus passent en moyenne, pour la plupart, entre 6 et 12h/jour devant un ou des écrans.

 

Oui...entre 6 et 12h par jour...

 

Elle rappelle de manière très claire la façon dont se développe l'intelligence de l'enfant, notamment par la manipulation d'objets et/ou de jouets. Ces manipulations lui donnent des informations sur les propriétés des objets, il acquière donc de nouvelles connaissances sur son environnement réel. Elles l'aident également à comprendre la relation de cause à effet, et à s'adapter à de nouvelles situations (le cube tombe, la balle roule...). C'est ainsi que les connections neuronales s'effectuent...

 

D'autre part, la médecin insiste sur l'importance de la relation, et de l'interaction avec d'autres êtres humains, dans l'acquisition du langage, et démonte ainsi le mythe de ces jouets pseudo-éducatifs...

L'importance du temps passé dehors pour le bien-être de l'enfant est aussi souligné.

 

 Elle explique que l'explosion des objets technologiques et numériques a mutiplié le nombre d'écrans dans les familles, et par conséquent, le risque de surexposition des tout-petits à ces écrans au quotidien.

 

Ce document, clair et accessible, constitue un outil intéressant pour inviter familles et professionnel/le.s à prendre conscience de l'omniprésence des écrans dans le quotidien, mais aussi à comprendre les risques auxquels les très jeunes enfants sont exposés.

 

Bon visionnage ! 

 

 

 

 

 

 

Rédigé par Ram Api Issoire

Publié dans #pedagogie, #ca peut vous interesser, #infos importantes

Commenter cet article