Jouer librement.

Publié le 21 Septembre 2016

Bonjour,

L'équipe du Ram, fidèle à ses choix pédagogiques, soutient et favorise le concept de "jeux libres", lors des ateliers d'éveil, tant auprès des enfants, que des assistantes maternelles.

 

Jouer librement, c'est fondamental pour des enfants de moins de 3 ans. Plus tard aussi, bien évidemment ! Mais avant 3 ans, c'est-à dire avant l'école, et ses apprentissages, les enfants vont acquérir des compétences, développer leur intelligence, grâce à leurs activités, leur motricité, leurs jeux, etc.

Ces activités, lorsqu'elles sont choisies par eux, correspondent d'une part à leurs besoins et intérêts du moment, d'autre part à leurs capacités du moment. C'est en cela que nous sommes sûr.e.s qu'elles sont adaptées, et qu'elles les font grandir.

 

Parfois, l'enfant tente quelque chose de trop difficile pour lui. Ce n'est pas grave, plus tard, il réussira. Nul besoin de le sur-stimuler. Nous essaierons simplement, dans nos attitudes, de faire la différence entre "aider" et "faire à la place", lorsque nous intervenons auprès d'un enfant qui "n'y arrive pas"... Aider, cela peut vouloir dire simplement verbaliser la difficulté, amener l'enfant à en prendre conscience,ou l'inciter à réfléchir à une autre possibilité !

Rappelons nous que, spontanément, il va essayer des activités juste un peu plus difficiles que ce dont il est capable. Ce qui est important, c'est qu'il les fasse pour lui-même, et non pour répondre à une attente d'un.e adulte, ou pour faire plaisir, ou pour des félicitations... Car, dans ce cas, la prise de risque pourrait être trop importante.

 

Parfois, il éprouve un grand plaisir à refaire inlassablement une activité qu'il maitrise parfaitement. Il peut s'agir du plaisir à vérifier une hypothèse, et donc à acquérir des certitudes sur la stabilité de son environnement ("lorsque je fais ça, il se passe ça, si je le refais, il se passe toujours la même chose"...).

Ce peut être aussi tout simplement le plaisir de la réussite, qui procure une grande joie, et participe à la construction de l'estime de soi. L'enfant aime revenir à des choses qui sont maintenant faciles pour lui.

Un exemple parlant : les boites à forme : les enfants passent par des phases de tâtonnement, de réflexion, d'essais. Puis, progressivement, ils réussissent, jusqu'à la maitrise totale du jeu.

Il est donc important de les laisser aussi s'amuser ainsi. Rappelons nous que la réussite est jubilatoire, à tout âge ! (Vous n'avez jamais entendu un enfant plus grand ou un adulte, s’exclamer en riant, à l'écoute d'une question dont il-elle connait la réponse "ouah, mais c'est troooop facile !!!")

 

Par ailleurs, lorsque plusieurs enfants d'âge ou de niveau de développement différent, jouent ensemble, ou côte à côte, ils vont s'auto-stimuler. Se parler, s'observer, agir les uns avec les autres, va leur permettre de progresser.

 

Ainsi, lorsque nous parlons de laisser les enfants jouer librement, cela implique de leur permettre d'aller vers ce qui les intéresse, et ne pas les inciter à faire quelque chose que nous avons choisi, parce que cela nous semble plus approprié pour eux. Nous pouvons leur faire confiance !

 

Cela suppose aussi, de notre part à nous, adultes qui les accompagnons, de savoir aménager l’environnement dans lequel ils évoluent. Ainsi, nous proposerons des espaces de motricité adaptés, des jeux, jouets, objets qui leur correspondent, permettant une activité riche et variée.

 

Pour cela, nous pouvons nous appuyer sur l'observation, outil indispensable à une bonne connaissance de l'enfant, et de son développement global. L'observation sera précieuse aussi pour rendre visibles toutes ces petites choses auxquelles l'enfant s'adonne, qui peuvent paraître anodines, alors que ce sont de véritables activités (Par exemple : attraper une miette entre le pouce et l'index, faire passer son lacet dans l’œillet de sa chaussure, etc.).

 

Ci-dessous, un lien vers un article d'Arnaud Redoo, à propos des jeux libres, et un autre lien, très intéressant, sur l'importance de l'estime de soi.

Belle journée !

Rédigé par ram issoire communauté

Publié dans #pedagogie, #ca peut vous interesser

Commenter cet article